Chirurgie du pied

Principaux actes chirurgicaux

  • Hallux valgus
  • Névrome de Morton
  • Orteil en griffe
  • Epine calcanéenne
  • Ongles incarnées etc.

 

La chirurgie du pied 

La prise en charge chirurgicale du pied et tout particulièrement celle de l’Hallux Valgus s’est considérablement améliorée ces 10 dernières années grâce à :

  1. L’apparition des techniques mini-invasives et percutanées a minimisé la taille des incisions et a donc diminué l’agressivité du geste chirurgical sur les tissus permettant ainsi une simplification des suites opératoires (maitrise de la douleur, reprise immédiate de l’appui, récupération plus rapide, diminution de 50% des complications). Ces nouvelles techniques sont toutefois de pratique difficile nécessitant une longue courbe d’apprentissage et imposant une hyperspécialisation du chirurgien : elles doivent donc être réservées aux seuls chirurgiens du pied.
  2. L’anesthésie locorégionale est plus adaptée à ce type de chirurgie que l’anesthésie générale, car elle est compatible avec une hospitalisation ambulatoire et permet une excellente analgésie post-opératoire. L’utilisation de l’écho-guidage a permis d’optimiser cette technique anesthésique.
  3. Une prise en charge de type Fast-Track, correspond à l’ensemble des procédures indispensables à mettre en place autour du patient pour une bonne maîtrise de son stress peropératoire, lui permettant ainsi une récupération rapide après chirurgie et une diminution significative du taux de complications.

Pour cela, sont nécessaires :

  • Une bonne information du patient, qui contribuera à le sécuriser
  • L’utilisation de techniques chirurgicales mini-invasives et percutanées
  • L’utilisation de l’anesthésie loco-régionale échoguidée
  • Une prise en charge du patient au sein du pôle d’excellence mise à la disposition par la clinique Saint George : structure ambulatoire, personnel dédié, matériel adapté et notamment un fluoroscope indispensable à la chirurgie mini-invasive et percutanée de l’hallux valgus
  • Un suivi personnalisé du patient à domicile par l’intervention d’un prestataire de services chargé d’appliquer le protocole du chirurgien (surveillance, EVA, contrôle de l’antalgie intra-veineuse, passages pluriquotidiens, disponibilité 24h/24, suivi par application smartphone)
  • Une cohésion et coordination entre les différentes équipes intervenantes : « tout le monde parle d’une même voix »
  • Une maîtrise de la douleur (techniques chirurgicales, anesthésie loco-régionale, antalgie intra-veineuse à domicile pdt 48-72h, cryothérapie…).

Sélectionnez votre spécialiste :

BECQUET Eddy

Dr BECQUET Eddy

Contact rapide

Pas assez lisible ? Générer un nouveau captcha captcha txt

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée