Anesthésie et réanimation

Pour toute intervention chirurgicale, le patient bénéficiera d’une anesthésie et sera pris en charge par un médecin anesthésiste réanimateur (MAR) qui pourra être, selon l’organisation du service, assisté d’un infirmier(e) anesthésiste (IADE).

Vos questions, nos réponses !

En amont, le cabinet chirurgical orientera le patient vers une consultation d’anesthésie obligatoire. Celle-ci devra être réalisée au moins 48 heures avant l’acte opératoire. Elle permettra alors d’évaluer les modalités de prise en charge péri opératoires selon les antécédents du patient, les risques anesthésiques, les traitements personnels, d’informer le patient sur le type d’anesthésie, les modalités de prise en charge de la douleur et l’éventuelle prophylaxie thromboembolique.

Le patient devra se rendre à la consultation muni :

  • Du questionnaire pré-anesthésique qu’il aura préalablement rempli
  • Du dossier d’hospitalisation
  • Des derniers examens biologiques (bilan sanguin, analyse urine etc.) datant de moins d’1 an
  • Des derniers résultats de groupe sanguin (examen réalisé dans le laboratoire de votre choix si nécessaire en vue d’une intervention à risque hémorragique
  • Les derniers examens cardio-vasculaires en votre possession(électrocardiogramme, échographie, doppler etc.)
  • Tout autre examen réalisé, en fonction de ses antécédents (épreuves fonctionnelles respiratoires, TDM …)

Si la consultation concerne un patient mineur, il devra être présent à la consultation d’anesthésie accompagné d’au moins un représentant légal. Les autorisations d’opérer devront quant à elles être signées par les deux représentants légaux.

L’anesthésie est un ensemble de techniques de sédation permettant la réalisation d’un acte chirurgical, obstétrical ou médical (endoscopie, radiologie, etc…).

L’anesthésie générale est un état comparable au sommeil, provoqué par l’injection de médicaments, par voie intraveineuse et/ou par la respiration de gaz anesthésique, à l’aide d’un dispositif approprié.

L’anesthésie locorégionale permet, par différentes techniques, de n’endormir que la partie de votre corps sur laquelle se déroulera l’opération. Son principe est de bloquer les nerfs de cette région, en injectant à leur proximité un produit anesthésique local.

La rachianesthésie et l’anesthésie péridurale sont deux formes particulières d’anesthésie locorégionale. Le produit anesthésique est injecté à proximité de la moelle épinière et des racines nerveuses qui émergent de celle-ci.

Plusieurs techniques d’anesthésie pourront être combinées pour la réalisation de la chirurgie prévue afin d’améliorer la tolérance et l’efficacité de l’anesthésie et la prise en charge de la douleur.

Toute anesthésie, générale ou locorégionale, réalisée pour un acte non urgent, nécessite une consultation, plusieurs jours à l’avance et une visite pré-anesthésique avant l’anesthésie selon les modalités d’hospitalisation. Comme l’anesthésie, elles sont effectuées par un médecin anesthésiste réanimateur.

Au cours de la consultation et de la visite pré anesthésique le patient pourra poser toutes les questions qu’il jugera utiles pour son information.

« Le choix final relève de la décision et de la responsabilité du médecin anesthésiste réanimateur qui pratiquera l’anesthésie, en concertation avec le patient »

Toute anesthésie qu’elle soit générale ou locorégionale devra être précédée d’une période de jeûne (arrêt de l’alimentation et des boissons).
La durée du jeûne est différente pour l’alimentation solide et les liquides clairs.
Cette durée vous sera précisée par le médecin anesthésiste qui vous recevra en consultation, elle est généralement de :

  • 6 heures préopératoires pour l’alimentation solide et le lait
  • 2 heures préopératoires pour les liquides clairs, sans pulpe (eau, thé, café, jus de pomme)

S’il existe une probabilité que le patient soit transfusé pendant l’intervention ou l‘hospitalisation, celui-ci recevra une information spécifique sur les techniques et le risque transfusionnel et devra également signer un consentement.

En fin d’intervention, vous serez emmené(e) en salle de surveillance post interventionnelle (salle de réveil) pour y être surveillé(e) de manière continue avant de regagner votre chambre.
Les infirmier(e)s évalueront votre niveau de douleurs et les éventuels effets secondaires de l’anesthésie.

À l’issue de la consultation d’anesthésie, le patient recevra une fiche d’information sur l’anesthésie et ses principaux effets secondaires et de consentement qu’il devra signer.

Sélectionnez votre spécialiste :

AVEZ Henri

Dr AVEZ Henri

BELCIO Walter

Dr BELCIO Walter

BELIN Philippe

Dr BELIN Philippe

BENISTAND Jean-Pierre

Dr BENISTAND Jean-Pierre

BLAY Mike

Dr BLAY Mike

BURKHARDT Thomas

Dr BURKHARDT Thomas

CHIALI Walid

Dr CHIALI Walid

DESIO Véronique

Dr DESIO Véronique

HOFLIGER Emmanuelle

Dr HOFLIGER Emmanuelle

LEBRETON Guillaume

Dr LEBRETON Guillaume

LORIDON Fabrice

Dr LORIDON Fabrice

LUGRIN Didier

Dr LUGRIN Didier

NAHON Laure

Dr NAHON Laure

POPOFF Elisabeth

Dr POPOFF Elisabeth

RIVORY Christophe

Dr RIVORY Christophe

ROSENTHAL Ide

Dr ROSENTHAL Ide

SANDEFO Ignace

Dr SANDEFO Ignace

SANZ DE ALBA Philippe

Dr SANZ DE ALBA Philippe

TANGUY Katarzyna

Dr TANGUY Katarzyna

VAN DER ELST Séverine

Dr VAN DER ELST Séverine

VARE Bruno

Dr VARE Bruno

WALRAVE Yannick

Dr WALRAVE Yannick

Contact rapide

Pas assez lisible ? Générer un nouveau captcha captcha txt

Saisir votre recherche et appuyer sur la touche Entrée