La clinique Saint George s’engage pour la journée européenne de l’obésité

mai 18, 2018

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) , en 2014, on dénombre 1,9 milliards d’adultes en surpoids et 600 millions définis comme « obèses » dans le monde ; au moins 2,8 millions en décèdent chaque année, soit 6 850 par jour.

870x489_069_bsip_015669_041

Considérée désormais comme un grave problème de santé publique, l’obésité est à l’origine de nombreuses complications qui entraînent une surmortalité et touche les personnes de plus en plus jeunes.

Face à cet enjeu, le mot d’ordre de 2018 est : « Osez, mangez, bougez pour votre santé ». La Journée mondiale de l’obésité est, quant à elle, célébrée le 11 octobre. La Commission européenne Santé & Environnement fait, depuis 2010, un focus particulier sur les problèmes d’obésité dans les pays de la communauté européenne. Pour la France, dès 2010, le CNAO (Collectif National des Associations d’Obèses) a été sollicité pour être le coordonnateur national de cette journée.

Calculer son IMC

D’un point de vue purement médical, l’obésité est définie comme « un excès de poids par augmentation de la masse du tissu adipeux ». L’OMS a défini des catégories (classification datant de 1997) en fonction de l’Indice de masse corporelle (IMC) calculé selon la formule suivante : IMC = Poids en kg divisé par Taille² en mètre.

Par exemple, pour une personne de 70 kilos et 1m77, 70 : 1,77 x 1,77 = IMC de 22.36.
En dessous de 18.5, la personne est considérée comme « maigre ».
De 18,5 à 24,9, son poids est « normal ».
De 25 à 29,9, elle est en « surpoids ».
Lorsque cet IMC est supérieur à 30, elle est en situation d’obésité ; elle est « modérée » de 30 à 34,9, « sévère » de 35 à 39,9 et « massive » au-dessus de 40.

En décembre 2014, la Cour de justice de l’Union européenne a tranché: l’obésité sévère peut être considérée comme un « handicap » si elle rend difficile la vie professionnelle de celui qui en souffre, et donc être invoquée dans des affaires de discrimination (article en lien ci-dessous). Seule l’obésité morbide, la plus extrême, qui présente un IMC supérieur à 40, pourrait créer des limitations équivalentes à un handicap.
En 2017, la Fédération mondiale de l’obésité (World obesity) confirme son soutien à la définition de l’obésité, cette fois-ci comme « maladie chronique » récidivante.

En effet, les personnes obèses sont plus susceptibles de souffrir d’un certain nombre de maladies graves qui, pour la plupart, limitent leur espérance de vie. Elle a des conséquences physiques mais également psychologiques et sociétales considérables. Il s’avère qu’elles sont moins bien acceptées dans les écoles prestigieuses et ont des difficultés à accéder aux postes à responsabilité. L’écart se creuse s’il s’agit d’une femme.

obesite-severe-2-8-millions-de-morts-chaque-annee-10849

À l’occasion de cette 9ème édition, le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) s’engage pleinement en encourageant les chaînes et annonceurs à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités , un engagement prévu dans la Charte alimentaire du CSA depuis sa signature en 2009.
Dans toute la France, sont organisés des conférences, des ateliers, des projections, des débats, des conseils en nutrition, des parcours d’activités et des recettes.

Pour consulter notre page dédiée à la chirurgie de l’obésité, cliquez ici.

Pour consulter notre page Facebook, cliquez ici.

Comments are closed.

  • Infos contact

    ✔ Téléphone : +33(0)4 93 81 71 50
    ✔ Fax : +33(0)4 93 53 35 18
    ✔ Mail : info@clinique-saint-george.com

    ✔ Adresse : 2 avenue de Rimiez
    06105 Nice Cedex 2

  • Emplois et stages

    ✔ Les établissements du GROUPE ST GEORGE vous proposent de nombreux métiers dans les domaines médical et para-médical, hôtelier et administratif. Cette diversité vous permet d'envisager une carrière et une évolution au sein de notre groupement.

    Consulter les offres
  • Plan d’accès à la clinique