Les blocs opératoires

Le bloc opératoire est une structure dans laquelle sont pratiqués les interventions chirurgicales et les gestes d’anesthésie nécessaires au bon déroulement de l’intervention. Il est le cadre performant à toutes interventions, programmées ou d’urgence, pour les patients présentant des affections chirurgicales.

ORGANISATION

D’une surface totale de 500 m2, les huit blocs opératoires de la clinique ont une capacité totale de 24 salles :

15 salles d’interventions hyper-aseptiques,
5 salles d’interventions aseptiques,
4 salles d’endoscopie.

Les blocs se décomposent en :

✔ le bloc 1 appelé le « grand bloc » est un bloc pluridisciplinaire composé de quatre salles dédiées à la chirurgie vasculaire, digestive, gynécologique… Une salle est dédiée à la prise en charge des urgences 24h/24 et 7 jours sur 7, avec du personnel de garde (médical et paramédical) en permanence ;

✔ le bloc 2 appelé le « bloc orthopédie » est composé de deux salles hyper-aseptiques dédiées à l’orthopédie ;

✔ le bloc 3 appelé le « bloc gynécologique » composé de deux salles dédiées à la chirurgie gynécologique et la FIV. Une salle est une dédiée aux urgences gynécologiques (césariennes en urgences) ;

✔ le bloc 4 appelé le « bloc septique » est composé de deux salles dédiés à la chirurgie ORL, urologique, et, une dédiée aux endoscopies et à la pneumologie ;

✔ le bloc 5 appelé le « bloc B5 » qui est mixte avec un bloc dédié à la cardiologie interventionnelle, un bloc vasculaire et un bloc d’orthopédie et de neurochirurgie ;

✔ le bloc 6 avec deux salles de « chirurgie ambulatoire » dédiée à la microchirurgie de la main, orthopédique et traumatologique, la chirurgie ORL et la chirurgie ophtalmologique ;

✔ le bloc 7 dédié aux « investigations » composé d’une salle de radiologie interventionnelle (angioplastie vasculaire), de deux salles de radiologie conventionnelle et d’une salle d’endoscopie ;

✔ le bloc 8 situé dans Centre indépendante de « chirurgie esthétique » est composé de cinq salles hyper-aseptiques.

Avec en filière :

● 15 salles d’induction ;
● 5 salles de SSPI (contenant 32 postes) ;
● Une stérilisation centrale.

Il est également équipé de :

● Sas d’entrée desservant les vestiaires hommes et femmes des différents blocs ;
● Réserves de matériel à usage unique stérile ;
● Réserves de prothèses, ligatures et pharmacie ;
● Bureaux pour les cadres de santé ;
● Plusieurs salles de détente…

L’activité du bloc a été de plus de 35 000 actes (avec et sans anesthésie) en 2006.

MAÎTRISE DU RISQUE ENVIRONNEMENTAL

Le bloc opératoire est un secteur à risque, à ce titre la maîtrise du risque environnemental est une préoccupation permanente. La gestion du risque lié à l’environnement fait partie intégrante de la démarche qualité de l’établissement :

✔ Au niveau de l’air

Tous les blocs sont équipés de flux laminaires avec filtre, pour limiter le nombre et la dispersion de microparticules, au niveau du site opératoire.

Mise en place de système de renouvellement d’air assurant la propreté de l’air.

Réalisation de prélèvement bactériologique et comptage particulaire régulier afin de s’assurer du bon fonctionnement des installations et leur conformité à la réglementation en vigueur.

✔ Au niveau de l’eau

Les lave-mains sont équipés de filtres stérilisables, pour la microfiltration de l’eau, donnant une eau bactériologiquement maîtrisée.

Mise en place de contrôle microbiologique de l’eau régulier.

✔ Au niveau des surfaces

Les salles sont nettoyées avec des produits répondant aux exigences des normes virucide, bactéricide… selon des procédures formalisées et bien établies.

Mise en place de prélèvement de surface régulier pour mesurer l’efficacité du nettoyage dans le cadre d’une démarche d’assurance-qualité de l’établissement.

Comments are closed.